GettyImages-1017183520-1024x683

Comment se développer en temps de crise ?

La conjoncture, la Covid, les bulles qui éclatent, tous ces termes se résument en un seul : la crise. Tous ces fléaux finissent systématiquement en crise économique. Oui, les temps sont durs pourtant il est tout à fait possible de se développer en temps de crise.

Comment, direz-vous ?

Et bien tout simplement en misant sur le collectif et le partenariat : ne pas rester tout seul, entrer dans un réseau ou même créer ce réseau ! En trouvant aussi des modes de financements alternatifs pour investir et miser sur l’avenir.

Entrer dans un réseau de franchise vous permettra de développer votre activité actuelle en la modernisant, en la digitalisant. En effet, les franchiseurs ont affiné leur business model pour le rendre duplicable et attractif. Ils mettent à disposition de leur franchisé tout leur savoir-faire et leur expérience. Ils ont également à cœur de diffuser une image forte de leur enseigne.

Ils pourront ainsi vous apporter de nombreuses solutions de développement grâce à :

– Un modèle économique clairement défini (un chiffre d’affaires amené grâce à la notoriété de l’enseigne, un business plan avec les ratios type de l’enseigne qui aident à garder le cap en toutes circonstances…) ;

– Un accompagnement dans votre formation ou celle de vos salariés pour rester toujours au fait des dernières évolutions réglementaires ou marketing ;

– Un accompagnement logistique et/ou informatique pour passer le virage numérique particulièrement important en ce moment : pour mettre en place un drive piéton, de la vente à emporter ou encore de la livraison à domicile ;

– Un accompagnement humain grâce à l’animateur du réseau qui vous soutiendra dans votre développement en vous fournissant un benchmark et en vous guidant dans toutes les solutions que votre franchiseur met à disposition ;

– Des moments d’échanges avec les autres franchisés du réseau, pour partager « les solutions qui marchent » et faire prospérer le réseau, tous ensemble.

Entrer dans un réseau de franchise peut vous permettre également d’adjoindre, pourquoi pas, une seconde activité à la première, pour vous diversifier et renforcer la solidité de votre business.

Et si vous avez une activité qui a déjà plusieurs établissements, pourquoi pas devenir franchiseur ?

Cela vous permettrait un développement rapide, structuré et beaucoup plus agile qu’avec des succursales.

Effectivement, une fois votre business model reconfiguré pour une mise en franchise, la charge du développement du réseau portera sur vous, le franchiseur, mais aussi sur les franchisés qui vous rejoindront.  Les fonds pour investir, le risque entrepreneurial, la gestion des points de ventes se retrouvent ainsi répartis sur plusieurs têtes.

Soit, la franchise permet véritablement de se développer en temps de crise mais on est en crise alors comment se faire financer ?

La difficulté d’une crise comme celle que nous vivons est que nous avons puisé dans nos réserves financières pour tenir durant les confinements successifs et que l’on ne sait pas encore s’il y aura d’autres vagues ou pas. Les fonds propres manquent donc, et emprunter, c’est prendre le risque de ne pas pouvoir rembourser.

Ici aussi, il faut encore miser sur le collectif ou le partenariat pour trouver des solutions de financement à long terme, soit en fonds propre, soit en quasi-fonds propres.

En fonds propres ? Oui, par exemple en s’associant avec des fonds d’investissements. Il y en a pléthore et chacun avec leurs spécificités et leur éthique.

En quasi-fonds propres ? Oui, les investisseurs n’entrent pas dans le capital et n’ont pas de possibilité d’ingérence dans la gestion de l’activité mais ils prêtent à très long terme, ce qui laisse du temps à l’enseigne de prospérer et de passer la crise avant de rembourser.

Donc même en temps de crise, il est possible de parler business, de se développer et de prospérer durablement.

Des questions subsistent ?
Contactez Elisabeth Lécluse, elecluse@talenz-fidorg.fr

Partager l'article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Les derniers articles